Fin des partiels.

Publié le par Taff

Voila, c'est fini, la semaine de "concours blanc" est passée, et ça fait vraiment du bien.
Ca a donc commencé avec 5 heures de philo, où l'on avait le choix entre "La certitude" ou un texte de Spinoza. Le Lundi, on a eu le droit à un bon sujet des familles : "A propos du régime Athénien du Vème siècle, on parle de la "douceur de la démocratie", expliquez cette expression". Sujet assez prévisibile mais duquel il est selon moi difficile de tirer une problématique. En gros, je vais encore m'en tirer avec un petit 5, espérons le, tout du moins !
Puis, le mardi c'était très " LOL " comme disent les jeunes de nos jours, avec une version facile en espagnol, et un thème grammatical qui l'était sans doute tout autant, cependant, étant donné le niveau des élèves de cette année, le thème est, selon les dires du prof "tout simplement horrible, je n'ai jamais vu ça". Ca remonte le moral de se dire qu'on est pas le seul.
Mercredi, anglais, avec également une version et un thème littéraire pour ma part. Difficile mais surmontable. Mercredi après midi, géographie option, avec une carte de Soissons à commenter, ma foi, ça donne pas envie de visiter.
Jeudi matin, on entre dans le dernier virage, on commence à s'essoufler, mais faut continuer avec 4 heures de Géographie : "La population du continent américain". Miam.
Puis, enfin, la lumière arrive, le bout du tunnel, la dernière épreuve, le français, avec au choix une dissertation sur une citation que j'ai oubliée, où l'étude d'un texte de Jules Vallès, un extrait du premier chapitre de L'Enfant.

Autant vous dire que ce n'était pas du tout une semaine agréable. Certes, on avait en gros l'écrit le matin, et l'après-midi pour nous reposer, mais avec le stress, on révisait en vain comme des boeufs. La fatigue s'accumule et pendant les deux dernières épreuves, j'avais mes ptits yeux qui ne pouvaient s'empêcher de se fermer.
Pour ce qui est des conseils : il faut surtout réviser la méthode, les profs DETESTENT qu'on n'ordonne pas notre devoir selon leur sacro-sainte METHODE. C'est d'autant plus frustrant que cette méthode change d'une matière à l'autre, et surement d'un prof à l'autre... ah, je vous jure.
N'oubliez pas d'aller pisser avant un devoir, car il vous faudra attendre la 3ème heure avant de vous soulager ! Enfin je dis ça surtout pour les filles, car au vu de leur défilé incessant, ça m'a l'air très important.
Puis, n'hésitez pas à apporter la popote que vous aura confectionné Môman, ça peut stimuler. Pour ma part, je conseille un demi litre de jus de raisin, avec ça, vous ne pouvez que cartonner. Puis ne révisez pas, ma foi, ça sert vraiment à rien ( bon, ok, ça c'est de l'auto-persuasion. ). Et prenez quelques dolipranes, c'est bien nécessaire.

Voila, cependant, la vie continue, et nous gardons notre rythme de croisière, avec des versions à faire pour la semaine prochaine, et un contrôle d'espagnol de prévu... muy bien.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

akito 22/07/2007 17:23

Faut être très scolaire donc

Taff 23/07/2007 18:55

Tout dépend des profs, pourrais-je te répondre... mais en fait oui, faut être très scolaire et bien appliquer la METHODE.

La mouche 18/12/2006 10:42

niheuheu, et moi je me plains pour avoir eu 3 pauvres bac blanc en une semaine ^^ c'est bon la terminale!