Death Note de Tsugumi Ohba

Publié le par Taff


Quoi ? Un manga dans un monde aussi pur que celui des Hypokhâgneux ? Hé oui, fidèle(s) lecteur(s) ! Mais attention, il ne s'agit pas de n'importe quel manga... oh non. Il s'agit du meilleur manga de tous les temps. Ici, pas de bastons à n'en plus finir, d'histoire vide ou quelque autre cliché que l'on peut donner aux mangas.

Mais alors, qu'est ce qui le différencie des autres mangas, cher Taff ?

Le scénario :

Light Yagami, lycéen comme tous les autres, trouve un beau matin un livre par terre. Sur la couverture, il est écrit " Death Note ", ou, pour les non-anglicistes "Cahier de la Mort". A l'intérieur, quelques règles sont inscrites : "La personne dont le nom est écrit sur le cahier mourra" est la première. Croyant à une mauvaise blague, le petit Light range ce bouquin... toutefois, comme n'importe qui, il a bien envie d'essayer ça, après tout, ça ne coûte rien. Il allume la télé et tombe sur une émission en direct sur une prise d'otage. "Voila un moyen d'être sûr que ça marche, je vais écrire le nom du preneur d'otage, et on va voir ce qui se passera", se dit Light. Et il le fait : le preneur d'otage s'écroule, atteint d'une crise cardiaque...

Que faire d'un tel pouvoir ? Light décide de "purifier le monde" et d'en devenir le nouveau Dieu, pour cela, il inscrira dans son livre les noms de tous les plus grands criminels du monde entier, afin que la population comprenne que tous les crimes seront punis.
Bien sûr, cela serait trop facile sans l'apparition d'un antagoniste à Light : un mystérieux détective qui se fait appeler "L". Celui ci redouble d'ingéniosité pour se rapprocher de Light, et ce dernier ne peut pas le tuer car il ne connait pas son nom !
Ainsi débute un jeu de chat et de la souris entre les deux personnages, qui souhaitent tout deux découvrir le visage et le nom de l'autre afin de mettre un terme à sa vie.

Voila un bref résumé du tout début de la trame. Ce qui est intéressant dans cette série, c'est non seulement le génie qui se dégage de L et de Light, mais aussi l'absence totale de manichéisme. Nous sommes du côté de Light, qui n'est rien d'autre qu'un tueur en série, et nous pouvons nous demander si ce qu'il fait est mal, étant donné son idéal... d'un autre côté, nous avons L, qui lui aussi n'hésite pas à sacrifier des vies pour la Justice. Alors, qui de L ou Light est la Justice ? Ca, c'est à vous d'y réfléchir... en lisant le manga par exemple?

Au Japon, la série est terminée et comporte 12 tomes tous aussi ingénieux les uns que les autres, et elle vient juste d'être éditée en France. Le Tome 1 est sorti aux éditions Kana en Janvier pour le prix de 5,90€, alors n'hésitez pas une seule seconde et lancez vous dans la lecture de ce chef d'oeuvre.

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cécile 27/06/2009 00:24

J'aime bien ce manga, c'est un des rares que j'ai lu ^^Quoi, rien à foutre de ma vie ? sniff (Il est tard, c'est pour ça que je jette des coms stupides, mais ca vaut toujours mieux que d'essayer de dormir :D )

Taff 05/07/2009 17:15


C'est ça qui est très fort avec ce manga, c'est qu'il est tellement "différent" qu'on peut le faire lire même à celui qui a beaucoup d'a priori sur ce genre !


akito 26/07/2007 10:21

Un anime qu'il m'a beaucoup plu !
Vraiment un truc que je recommande à tout le monde.

La mouche 28/01/2007 15:06

Je confirme, ce manga est positivement fabuleux, pour moi il est à egalité avec Gunnm, l'autre manga le plus fabuleux de l'histoire. Enp lus, pour ne rien gacher, le dessin d'Obata (affiné au fil des hikaru no go) et carrement sublime! A lire absolument, c'est le livre qui peux faire changer d'avis meme les plus rétifs à propos du manga!