Cinna de Corneille

Publié le par Taff

On continue aujourd'hui dans le théâtre Classique avec Cinna, de Corneille, qui était loin d'être seul au monde lorsque cette pièce a été jouée, puisqu'elle a fait un carton, si je puis me permettre.
Et pour cause ! Figurez-vous qu'elle est bien, cette pièce, car elle ne sombre pas dans le bain de sang commun aux tragédies de l'époque. Ici, il est question de repentir.

Alors, l'histoire, en quelques lignes. Auguste est devenu Empereur en charcutant pas mal de monde, ce qui a de quoi enerver les fils desdits charcutés. Manque de bol pour lui, ses deux plus loyaux serviteurs veulent se venger. Cinna désire se venger pour conquérir le coeur d'Emilie dont le père a été tué par Auguste, tandis que Maxime est un bon ami de Cinna, mais qui est aussi amoureux d'Emilie ! Rah, la vie n'était pas facile en ces temps là. La pièce est donc une succession de trahison, d'explications et de re-trahisons. Cependant, comme je le disais, ça semble partir pour mal se finir, et non ! Car Auguste est magnanime, et leur pardonne.
Moi qui m'attendait à un suicide collectif :( Ca sera pour la prochaine fois ! Adieu.

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article